L'OPCO Santé abonde les formations CPF du secteur sanitaire, social et médico-social

Signature convention OPCO Santé et CDC
Texte long

L’objectif de cette convention bipartite signée le 4 avril entre l'OPCO santé et la Caisse des dépôts est d’utiliser le Compte personnel de formation comme un levier pour faciliter la mobilisation de parcours certifiants.

Concrètement, les salariés pourront bénéficier d’un abondement finançant le reste à charge éventuel si le crédit disponible sur leur CPF est insuffisant. Ils accèderont ainsi à des formations certifiantes, gages de montée en compétences, favorisant leur employabilité et leur mobilité.


Les publics visés et prioritaires à ce financement 

Les mesures d’abondement au CPF au sein de la branche ont été fixées par les partenaires sociaux et visent des salariés :

  • d’un établissement du secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif adhérent à l’OPCO Santé
  • qui possèdent à minima 500 € sur leur compte CPF à date de la demande
  • qui vont mobiliser l’intégralité de leurs droits disponibles sur leur CPF pour leur projet formation
  • dont le projet concerne une formation retenue par la branche c’est-à-dire une certification définie par la CPNE-FP selon la liste ci-dessous , définie et révisable tous les 2 ans.

 
Les formations éligibles à ce financement

Tous les diplômes cœur de métiers éligibles à la pro-A ainsi que d’autres certifications non éligibles telles que le CAFDES (Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale), le DEIS (Diplôme d’État ingénierie sociale), cadre de santé, auxiliaire de puériculture, IADE (Infirmier(e)-anesthésiste diplômé(e) d’État), DEJEPS (Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport), attaché de recherche clinique, etc.

S’y ajoutent les actions éligibles de droit à savoir CléA (Certificat de connaissances et de compétences professionnelles), la validation des acquis de l’expérience et le permis B dès lors qu’il a une vocation professionnelle. 

 
Une campagne déployée par l’OPCO Santé pour informer les salariés de ce dispositif 

En tant qu’opérateur de compétences dédié à la promotion de la formation professionnelle des métiers de la santé, du social et du médico-social, l’OPCO Santé va déployer une campagne de communication auprès de ses adhérents afin de porter à la connaissance de leurs salariés cette opportunité sur les formations listées, en réponse à un besoin et à des difficultés de recrutement et d’attractivité.


Cette campagne a été lancée lors d’un webinar avec la participation de la Caisse des Dépôts. D’autres opérations sont programmées notamment en direction des salariés dans les prochains mois. 

Par ce dispositif, il s’agit pour la branche d’accompagner et de favoriser la promotion des salariés qui souhaitent envisager un parcours professionnel certifiant, la Présidence de la CPNE-FP.

La volonté de l'OPCO Santé à travers cette convention est de soutenir la construction des projets formation des salariés qui mobilisent leur CPF et de contribuer à la sécurisation de leur parcours, en appui de la politique emploi-formation de la branche, la Présidence de l’OPCO Santé.

À propos de la CPNE-FP du secteur sanitaire social et médico-social à but non lucratif

Le Secteur des activités sanitaires sociales et médico-sociales privé à but non lucratif représente 785 000 salariés qui soignent et accompagnent près de 3 millions de personnes chaque année. Il se caractérise par une grande diversité d’emplois avec près de 90 métiers différents (aide-soignant, infirmier, moniteur-éducateur, éducateur spécialisé, accompagnant éducatif et social, moniteur d’atelier, éducateur technique spécialisé, médecin, assistant social, psychologue, etc.) qui travaillent au sein de 21 800 établissements également diversifiés (ESAT, maisons d’enfants, centres d’hébergement d’urgence, centres de lutte contre le cancer, établissements pour enfants ou adultes handicapés, maisons de retraite, établissements sanitaires…).

Parmi les établissements ayant une activité sanitaire, sociale et médico-sociale, ceux accueillant des personnes âgées sont au nombre de 3 334 et emploient 130 000 professionnels et ceux accueillant des personnes handicapées, 8 361 pour 295 000 salariés.

Le Secteur est l’un des plus importants secteurs d’activité avec la métallurgie, le bâtiment et l’hôtellerie-restauration. Avec 800 000 salariés, c’est un acteur majoritaire de l’économie sociale. Il représente 33 % des effectifs de l’économie sociale et solidaire et 24  % des effectifs du champ « santé action sociale » regroupant l’ensemble des établissements publics, privés lucratifs et privés non lucratifs intervenant sur ces champs d’activité.

 
À propos de l’OPCO Santé

L’OPCO Santé, agréé en qualité d’opérateur de compétences (Opco) depuis le 1er avril 2019, accompagne les entreprises et les associations des secteurs du sanitaire, social et médico-social privé à but non-lucratif, du thermalisme, de l’hospitalisation privée, des services de santé au travail interentreprises (SSTI) ainsi que des entreprises ne relevant pas d’un champ conventionnel mais partageant des besoins proches en termes d’emploi-formation. L’OPCO Santé a pour mission d’assurer le financement des contrats d’alternance, d’apporter un appui technique aux branches professionnelles, de favoriser la transition professionnelle des salarié·es et d’assurer un service de proximité aux très petites, petites et moyennes entreprises. L’OPCO Santé compte près de 400 salariés répartis à travers 25 sites régionaux en France et en Outre-mer.

Une question ?

Accédez à notre FAQ toutes questions relatives à Mon Compte Formation Financeurs

Accéder à la FAQ